1 soirée / 2 projets / 2 BDs

1 soirée / 2 projets / 2 BDs

Le Grenier et « Dans le genre féministe » ont la joie de vous inviter à une sortie de résidence:

Le vendredi 1er mars à 19h

Claire et René·e sont en résidence de création BD du 26 février au 1 mars, et propose un temps de partage autour de leur projet. L’occasion de présenter quelques planches, de découvrir l’envers du décor de la BD, et surtout de parler autour d’un verre, de bleu(x), de rose(s), d’amour(s) et de blessure(s).

Venez nombreux! Osez des nouvelles rencontres et des moments de partage vrais! Curieux silencieux bienvenus.

Claire :

« J’ai le plaisir de vous inviter à découvrir Journal d’une année off, un journal graphique dont je suis l’autrice. Il retrace mon parcours de soin et d’introspection face à un cancer du sein qui est venu bouleverser ma vie alors que je n’avais pas encore fêté mes quarante ans. Il comportera dix chapitres, dont six sont finalisés ; vous pouvez les découvrir sur https://clrbd.wordpress.com
Il prendra la forme d’un livre témoignage, avec une dimension informative et didactique. Mon intention est de produire un récit à l’effet apaisant, tant pour les personnes qui traversent cette maladie que pour celles et ceux qui en sont proches ou les accompagnent.

C’est le journal d’une année « bleue », comme le bleu du « blues », avec toutes ses nuances, du sombre au lumineux. À travers les souvenirs, les ressentis, les anecdotes, il montre le chemin parcouru (physique – mental – émotionnel). Il est concret et sensible, il s’approche de zones intimes, mêlant pudeur et humour. En parallèle, dans une forme de rêverie, la peur de mourir amène à voir la vie défiler, à invoquer les aïeuls et les lieux de l’histoire familiale. Je les sollicite pour me donner de la force.
Un récit pour dire « Tenez-bon ! » à ceux qui sont dans la tourmente. Pour les informer des détails pratiques et démystifier les traitements. Partager ce que, sur le moment, on croit bon de garder pour soi. Expliquer la mue qui s’opère lorsqu’on effectue cette longue traversée. Rendre hommage aux soignants et aux proches. Une façon de refermer la page, chapitre apr
ès chapitre. »

René·e :

« Qu’est-ce qu’aimer veut dire ? Le récit introspectif qu’offre L’apparence du calme montre l’envers du décor d’un couple en apparence aimant. Dans «l’acte d’aimer», il y a la possibilité de créer des liens, mais aussi le risque de vouloir posséder, de tomber dans des jeux de pouvoir où culpabilité, loyautés et manipulations alternent jusqu’à l’aliénation.
Dans cet ouvrage autobiographique résolument féministe, l’autrice, René·e revient sur les conditionnements précoces qui façonnent les relations amoureuses dans la société occidentale. Les lecteur·ices découvrent le cheminement d’Aimée dans sa compréhension des anciens schémas et son exploration de nouveaux modes relationnels. »

https://helenedefromont.fr

Dessin d’en-tête de René·e

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *